virus influenza aviaire

Depuis la confirmation du premier cas positif dans l’avifaune sauvage au virus influenza aviaire hautement pathogène de sous-type H5N8 le 23/10/2020 aux Pays Bas, le nombre de cas dans la faune sauvage ne cesse de croitre en Europe. En date du 16/11/2020, les autorités compétentes ont confirmé dans l’avifaune libre 30 cas au Pays Bas, 130 cas en Allemagne, 8 au Danemark, 1 en Irlande mais également 3 foyers d’IAHP en élevages ont été confirmés aux Pays Bas, 4 en Allemagne, 2 au Royaume Uni.

Au vu de cette situation, le ministre de l’agriculture et de l’alimentation a décidé après concertation avec l’ensemble des opérateurs des filières concernées et de la fédération nationale des chasseurs, de relever le niveau de risque à « élevé » sur l’ensemble du territoire national.

Cette évolution du niveau de risque d’introduction du virus IA par l’avifaune impose la mise en place de mesures de biosécurité renforcées, notamment dans l’ensemble des élevages non-commerciaux (basse-cours). Ce renforcement des mesures implique pour ces élevages la claustration des volailles ou la pose de filets pour pallier tout contact avec les oiseaux sauvages.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.