Archives pour la catégorie Intercommunalité

LANCEMENT DU PLAN CLIMAT AIR ENERGIE TERRITORIAL DU PAYS VALLEE DU LOIR

Afin de réaliser un PCAET (Plan Climat Air Energie Territorial) va démarrer prochainement, d’avril à juin 2016.

Vous trouverez ci-dessous, le lien du programme des ateliers organisés dans le cadre du Plan Climat.

pcaet_vallee du loir

Nous vous invitons donc dès à présent à vous inscrire à ces différentes rencontres.

Les ateliers seront co-animés par les techniciens du Pays, ainsi que par le bureau d’études Auxilia (prestataire retenu pour l’élaboration du Plan Climat).

Comptant sur votre participation pour faire de ce Plan Climat un document partagé par tous.

Pour plus d’informations : stratégie_PCAET

Baisse des dotations

L’Etat a décidé de réduire de 30% les dotations accordées jusque-là aux communes et intercommunalités pour assurer leurs missions.

Nous vous invitons à vous informer, et si vous le souhaitez à signer la pétition en ligne par l’association des Maires de France en cliquant sur le lien suivant :

www.change.org

Votre avis nous intéresse :

Etes vous pour la baisse des dotations prévu par l'Etat?

  • NON (80%, 4 Votes)
  • OUI (20%, 1 Votes)
  • SANS AVIS (0%, 0 Votes)

Total Voters: 5

Loading ... Loading ...

Question ouverte jusqu’au 31/09/2015.

Ligron pour les Libertés Locales

ligron cocarde
Les élus de LIGRON sont pour la sauvegarde des libertés locales.
En France, le Parlement discute en ce moment d’une nouvelle organisation des collectivités territoriales. Le texte ne laisse plus aucun doute quant aux intentions concernant la réalité géographique, historique et politique du pays. Les députés sont bien décidés à supprimer, sinon les communes qui survivront comme quartiers de l’intercommunalité qui les aura absorbées, mais aussi la liberté communale. L’objectif de la réforme vise à anéantir le niveau de proximité préféré des Français, la commune. Elle veut aussi concentrer pouvoirs et moyens bien loin de là où vivent nos concitoyens. Cette fuite en avant amplifiera l’opposition entre villes et campagne et ne répondra pas à l’enjeu d’un effort significatif en matière d’équité et d’accès aux services en milieu rural.
Concrètement, si ce texte était voté :
– Le maire et le conseil municipal n’auraient plus aucune prise sur les décisions locales désormais prises loin des villages. Les ressources seraient asséchées et les choix transférés ailleurs, sans l’accord des élus, représentants du peuple ;
– Le développement de la commune serait décidé ailleurs sans prise en compte de la réalité locale quant au logement, à la construction ou encore à la présence de services ;
– Les villages seraient sous la coupe d’un président d’intercommunalité « tout-puissant » mais éloigné et empêtré dans des considérations politiciennes;
– Seule la taille de la commune serait prise en compte pour définir les politiques publiques et non la gestion de l’espace, des routes ou de l’environnement ;
– La commune serait mise sous tutelle avec un mode d’élection qui démotivera les élus ruraux, souvent bénévoles et de moins en moins nombreux à servir l’intérêt général au plus près.
Notre commune s’associe aux milliers de communes rurales réunies au sein de l’Association des maires ruraux de France Pour en savoir plus : www.amrf.fr – @maires_ruraux
L’impact du Projet de Loi Notre dans la vie des citoyens :
– Aujourd’hui vous avez un problème d’eau, vous allez frapper à la porte de votre mairie. Mais demain, vous devrez faire 10 km à la communauté de commune.
– Aujourd’hui vous allez à la bibliothèque de votre commune. Mais demain, vous devrez faire 30 km pour rapporter votre livre à la bibliothèque de communauté d’agglomération.
– Aujourd’hui vous voulez demander un permis de construire à votre maire. Mais demain, vous devrez faire 20 km et attendre une heure pour faire votre demande après d’un service administratif de la communauté d’agglomération.

>>> Voir le mot du maire

>>> Voir la loi NOTRe